Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Allemand (d’origine Turc) réserve une chambre pour un stage au sein de son entreprise. Arrivée prévue le samedi soir, pas de coordonnées pour le joindre !                                                       

Parmi nos clients de ce samedi, trois couples de septuagénaires Marseillais venus à un mariage. Nous leur expliquons la procédure pour entrer en pleine nuit grâce au digicode. Ils se changent et partent à leurs festivités.

Vers 23 heures, bien que notre Allemand ne soit  pas arrivé, nous décidons de fermer. Nous laissons la clef de sa chambre sur le comptoir de la réception, pensant qu’il aura la présence d’esprit d’actionner la sonnette de nuit ou de nous téléphoner.

A 2 heures du matin  notre Allemand arrive. Coup de chance, l’ampoule du sas qui éclaire la sonnette et le digicode, a eu la bonne idée de griller ! ! ! Donc notre client ne voyant rien, décide de retourner à sa voiture en attendant que quelqu’un ouvre!

A 4 heures nos papys rentrent de leur fiesta  en « bonne forme ». Notre allemand se précipite vers eux pensant en profiter pour entrer en même temps.

C’était sans compter sur l’instinct protecteur des gens du Sud ! ! !

Lui ne parle ni français, ni Marseillais et nos Sudistes ne parlent ni l’Allemand ni le Turc !

Les provençaux croient qu’il veut s’introduire à des fins malhonnêtes, dans l’hôtel . . .

Ils font barrage et vigoureusement le repoussent à l’extérieur . . .  

                              

A 7 heures lorsque Mélanie arrive à l’hôtel pour préparer les petits déjeuners, elle voit un petit bonhomme se précipiter; il lui raconte qu’il a passé la nuit dans sa voiture (et oui !  Elle, elle parle allemand), et que lorsqu’il a essayé d’entrer avec d’autres clients ceux-ci  ont failli le lyncher.

Mélanie s’excuse, lui donne sa clé et il va se coucher, enfin ! ! !

A 9 heures nos 3 grands gaillards fiers comme Artaban descendent au petit déjeuner et nous  racontent leur version :

- Quand on est rentré cette nuit ; un type avec une tête patibulaire, qui ne parlait pas le français, a voulu en profiter pour entrer squatter, mais on lui à vite fait comprendre qu’il s’était trompé d’adresse et que s’il insistait on allait le faire « tout neuf ».

Vous l’auriez vu décamper en courant !

- Merci beaucoup d’avoir assuré notre sécurité mais c’est un client qui a réservé  pour la semaine!

- Ben il avait qu’à le dire.

- Oui, il aurait pu si il avait parlé le marseillais . . .

Conseil à tous ceux qui ne pratiquent pas la langue de Molière :

Pour votre sécurité il est recommandé de vous promener avec un dictionnaire langues du monde/marseillais . . .

 

« On allait le faire « tout neuf ». Expression marseillaise, signifiant: lui refaire le portrait! ! !

Le Turc ne parle pas le Marseillais; même sous la torture!
Tag(s) : #Le quotidien de Mélanie et René

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :